Demo - Cours: Le corps humain

1. LE CORPS HUMAIN

1.1 LA MORPHOLOGIE DU CORPS HUMAIN

L’homme est, parmi les vertébrés, le seul mammifère qui marche debout sur la plante des pieds : c’est un bipède plantigrade.

La morphologie (étude des différentes formes), nous permet de distinguer le corps de la femme de celui de l’homme. Cette distinction se manifeste après la puberté.

Le corps féminin est GYNOIDE : son bassin est plus large que les épaules et adapté à la gestation.

Le corps de l’homme est de type ANDROIDE : son bassin est plus étroit avec des épaules larges et une masse musculaire plus importante.

 

Le corps humain comprend différentes parties:

  • La région de la tête : la face, le crâne, les mâchoires, l’occiput, les tempes.
  • La région cervicale : la gorge, le larynx, la région cervicale.
  • Le tronc : la région thoracique, le ventre (abdomen), le nombril, les lombes, l’aine, le bassin, la région génitale, le sacrum, les fesses.
  • Les membres supérieurs : les épaules, les bras, les coudes, les avant-bras, les poignets, les mains, la paume de la main, le dos de la main.
  • Les membres inférieurs : les hanches, les cuisses, les mollets, les genoux, les chevilles, les pieds, la plante du pied, le dos du pied.

 

Figure 1 : Les régions du corps humain (de face et de dos)

fig2

 

Figure 2 : Les cavités du corps humain

cavites

La cavité thoracique (le thorax) est protégée par la cage thoracique (les côtes) et contient les poumons, le cœur, l’œsophage et la trachée. La cavité thoracique est séparée de l’abdomen par un muscle très puissant, le diaphragme.

La cavité abdominale (l’abdomen) s’étend du diaphragme au bassin. L’abdomen contient: l’estomac, le foie, la vésicule biliaire, la rate, le pancréas, l’intestin grêle, le gros intestin et l’appendice.
Comme cette cavité n’est pas entièrement protégée par des structures osseuses, les organes qu’elle contient sont très fragiles.
La cavité abdominale se divise en quatre régions qu’on appelle “les quadrants”. Il faut imaginer une croix dessinée sur la paroi abdominale dont l’intersection de l’axe horizontal et vertical se trouve au niveau du nombril. On peut observer deux quadrants supérieurs (gauche et droite) et deux quadrants inférieurs (gauche et droite). Cette division permet d’imaginer la position interne des organes de l’abdomen.

L’évolution du corps humain se fera en différentes étapes au cours du temps: il subira des changements: du bébé à l’enfant, de l’enfant à l’adolescent, de l’adolescent à l’adulte, de l’adulte au vieillard…le corps humain se transforme.

C’est l’étude du corps humain qui nous permet de bien comprendre ses différents phénomènes.

1.2 LA TOPOLOGIE

La topographie étudie la description, la configuration d’un lieu.

En biologie une bonne connaissance des plans et des axes sont indispensables afin de bien situer les différents organes.
Le corps de l’homme se situe dans l’espace selon 3 axes principaux :

  • l’axe vertical : L’homme est debout
  • l’axe transversal : cet axe est perpendiculaire à l’axe vertical
  • l’axe sagittal: c’est un axe suivant le trajet d’une flèche traversant le corps humain d’avant en arrière.

 

Figure 3: La topographie du corps humain

fig1

Les différentes parties du corps sont  repérées selon les directions des localisations :

  • Droit et gauche : quand vous examinez un patient, si vous employez le terme “droit’, il s’agit toujours du côté droit tel qu’il serait désigné par le patient lui-même.
  • Antérieur et postérieur : la face “antérieure” correspond au côté du ventre et du visage, la face postérieure correspond au côté du dos et des fesses.
  • Proximal et distal : le terme “proximal” désigne une position proche d’un point de référence, le terme “distal” désigne une position éloignée d’un point de référence.
  • Supérieur et inférieur : quand on parle de supérieur on désigne la direction de la tête, quand on parle d’inférieur on désigne la direction des pieds.
  • Médial et latéral : en divisant le corps en deux parties égales par une ligne imaginaire de haut en bas, tout ce qui se trouve près de cette ligne est considéré comme médial, et tout ce qui se trouve à distance de cette ligne est considéré comme latéral.

En parlant d’une “position anatomique”, il ne faut jamais oublier que le côté droit correspond au côté droit du patient et non à celui de l’observateur.
Un patient qui se trouve sur le dos est en position dorsale (décubitus dorsal). Celui qui se trouve sur le ventre est en position ventrale (décubitus ventral). Celui qui se trouve sur le côté est en position latérale (décubitus latéral). Si l’on emploie le terme “position latérale gauche”, on veut dire que le patient se trouve sur le côté gauche.

Figure 4 : le corps humain en “position anatomique”. (patient debout, les bras ballants et les paumes de la main tournées vers vous.)

fig3

Top