Y’a-t-il trop d’actes médicaux en France ?

Y’a-t-il trop d’actes médicaux en France ?

 

 

radio

 

Les médecins prescriraient trop d’actes médicaux, d’après une étude de la Fédération hospitalière de France (FHF) . Analyses biologiques, radiographies, césariennes “de confort”, dépistages du cancer de la prostate à un âge avancé… Sur 100 actes médicaux, seuls 72 sont “pleinement justifiés”. Au total, des milliards d’euros.

Deux principales raisons sont citées par la FHF, la pression des patients et la peur des poursuites devant les tribunaux.

En 2010 déjà, la Fédération avait évoqué des solutions possibles : campagne de communication grand public sur le modèle “Les antibiotiques, c’est pas automatique” ou encore des référentiels opposables : “cette deuxième idée consiste à faire publier par des autorités scientifiques la liste des examens nécessaires dans tel ou tel cas, les autres n’étant pas remboursés et leur absence ne pouvant pas être reprochée à un médecin poursuivi en justice.

Le faible nombre de référentiels est d’ailleurs aussi cité par les professionnels parmi les motifs poussant à des examens complémentaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

article précédent Article suivant
Top