Une large majorité de Français favorable à l’euthanasie dite "active"

Une large majorité de Français favorable à l’euthanasie dite "active"

 

euthanasie_martin.leroy-04db1

91 % des Français se déclarent favorables à une légalisation d’une possibilité d’administration directe de la mort “pour des patients atteints de maladies incurables et qui en feraient explicitement la demande”, d’après un sondage Harris Interactive paru dans le magazine Grazia. La loi permet depuis 2005 l’euthanasie dite “passive” de malades incurables, c’est-à-dire l’arrêt des traitements et l’administration d’antalgiques à des doses susceptibles d’être mortelles. En revanche en France, actuellement, tout geste qui provoquerait directement la mort reste un crime passible des assises.

Ce sondage montre une évolution des mentalités surtout dans le cas de patients souffrant de douleurs que la médecine ne peut plus soulager.

Dans le cas où le patient est dans l’incapacité d’exprimer son avis, les Français favorables à la légalisation se prononcent à 94 % pour une décision confiée à la fois aux proches et à un collège de médecins. Enfin, 86 % des Français envisagent d’avoir recours à l’euthanasie active s’ils étaient un jour atteints d’une maladie incurable entraînant des souffrances.

 

 

article précédent Article suivant
Top