L'OMS rappelle les bases de la santé bucco-dentaire

L'OMS rappelle les bases de la santé bucco-dentaire

bien-brosser-ses-dents-3357246idsma_2041

 

Et si l’on vous annonçait que 60% à 90% de nos enfants dans le monde ont des caries ? Ou que parmi les 65-74 ans, un sur trois ne possède plus de dents naturelles. Ces chiffres, si surprenants soient-ils sont pourtant une réalité mise au jour par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). C’est pourquoi, l’agence onusienne renouvelle ses recommandations de bonne hygiène bucco-dentaire.

Pour l’OMS, la bonne santé bucco-dentaire se caractérise par « l’absence de douleur buccale ou faciale. Mais aussi de cancer buccal ou pharyngé, d’infection ou de lésion buccale, de parodontopathie, de déchaussement et perte de dents, et d’autres maladies qui limitent la capacité de mordre, de mâcher, de sourire et parler d’une personne, et donc son bien-être psychosocial ».

Pourtant, selon l’OMS, 60% à 90% des enfants scolarisés dans le monde ont des caries. Mais ce n’est pas tout. Près de 20% des adultes âgés de 35 à 44 ans présentent des parodontopathies sévères dans le monde. Enfin, l’incidence du cancer buccal est estimée entre un et dix cas pour 100 000 habitants et près d’un tiers des personnes de 65 à 74 ans ne possède plus aucune dent naturelle.

Face à ce constat, l’OMS appelle chacun à lutter contre des facteurs de risques désormais bien connus : une mauvaise hygiène alimentaire, la consommation de tabac et/ou d’alcool. Elle encourage également à limiter la consommation de sucres et à adopter une bonne hygiène bucco-dentaire. Cette dernière, rappelons-le, passe par trois brossages quotidiens et des visites régulières (au moins une fois par an) chez le dentiste.









      article précédentArticle suivant
      Top