Le dépistage du cancer colorectal est amélioré

Le dépistage du cancer colorectal est amélioré

 201201271045_zoom

Une campagne d’information rappelle que 14 millions de Français, entre 50 et 74 ans, peuvent bénéficier d’un dépistage gratuit du cancer colorectal. Un kit de prélèvement est délivré au cours d’une consultation par le médecin traitant. Un nouveau test prédictif permet ensuite de détecter les polypes « précancéreux ».

Le cancer colorectal est la quatrième cause de décès par cancer en France. L’utilisation du kit de prélèvement permet d’ores et déjà de découvrir plus rapidement un polype bénin ou précancéreux. Le dépistage est mené en 4 étapes :

1- Les patients effectuent à leur domicile des prélèvements de selles au moyen du kit fourni par leur médecin.

2- Les personnes testées positives à la suite des prélèvements passent une coloscopie qui a pour but de détecter d’éventuels polypes.

3- Les polypes sont retirés puis analysés.

4- Un nouveau test repère sur ces polypes la présence d’une protéine appelée « progastrine ». Celle-ci permet de prédire la survenue de tumeurs chez des personnes déjà opérées de polypes jusqu’alors considérés comme bénins.

Ces tests pratiqués plus régulièrement offriront un dépistage précoce.

article précédentArticle suivant
Top