Appel aux dons de lait maternel en Île-de-France

Appel aux dons de lait maternel en Île-de-France

z700

L’Assistance publique-hôpitaux de Paris a besoin de 6000 litres de lait maternel par an pour nourrir des bébés prématurés.

Confronté à une pénurie de lait maternel, l’Assistance publique-hôpitaux de Paris lance un appel aux donneuses potentielles: «Jeunes mamans, donnez votre lait!»

Ce produit rare, collecté par les lactariums, permet de nourrir des bébés prématurés dans les premiers jours de vie, souligne l’AP-HP vendredi dans un communiqué. En France, chaque année, 10.000 nouveau-nés naissent avant 32 semaines et/ou pèsent moins de 1500 g.

Ces nouveau-nés immatures ont besoin de lait de femme en raison de ses propriétés nutritionnelles et biologiques spécifiques: il facilite la tolérance de l’alimentation par sonde, diminue le risque et la gravité des infections, permet un meilleur développement cognitif et visuel, et, ajoute l’AP-HP, il a un impact positif sur la croissance et le devenir psychomoteur.

Le lait utilisé peut être le lait de sa mère, administré cru ou pasteurisé, ou du lait de lactarium en attendant que la maman ait sa propre montée de lait, ou si elle ne peut pas ou ne souhaite pas allaiter. Dans ce cas, le médecin prescrit du lait maternel.

L’Ile-de-France a besoin de 6.000 litres de lait maternel par an. «Pour récolter ce lait, nous faisons appel au don. Chaque mère est une donneuse potentielle», explique le Dr Virginie Rigourd, médecin responsable du lactarium de l’hôpital Necker-enfants malades (AP-HP).

Lorsqu’une jeune maman accepte de faire don de son lait, l’équipe du lactarium lui fournit tout le matériel nécessaire: tire-lait, récipients. La maman remplit l’équivalent d’un petit biberon par jour, le congèle et le remet aux équipes du lactarium qui passent les récupérer tous les quinze jours.

email: ipp-lactarium@wanadoo.fr


 

article précédentArticle suivant
Top